LE LAVOIR

Vers 1840.

 

La Maison Principale du Clair de la Plume est située juste devant ce lavoir exceptionnel, inscrit monument historique le 24 février 1987.

 

La fontaine à colonnes devant l’hôtel est en fait un lavoir, construit vers 1853 par le maire de l’époque, un notaire du nom de Maître Ducros. Homme de goût, il a également fait réaliser la mairie (1856) dans l’état où nous la connaissons, et rénové une partie de la collégiale. Le lavoir se compose de deux bacs: le petit pour le lavage, et le plus grand pour le rinçage (où se trouve l’arrivée de l’eau). Il serait inspiré par un temple (de Vesta ?) encore visible à Rome.

 

L’acoustique particulière ajoute à ce lavoir unique et tout rond. Une source naturelle alimente toujours ses deux bassins.

 

La place du Mail, où se situe l’hôtel, était l’emplacement  du jeu de « mail » créé vers 1550 par le baron de l’époque. Au temps de Madame de Sévigné, la promenade du Mail avait atteint son maximum d’embellissement: c’était le lieu de rendez-vous de la brillante société réunie au château, qui venait se livrer au jeu du « mail », très en vogue au XVIème siècle. Ce jeu, ancêtre du « croquet », consistait à pousser une boule en bois avec un petit maillet muni d’un long manche.