LE JARDIN SEVIGNE

1999.

 

Conçu dans l’esprit des jardins labyrinthes du XVIIème siècle, ce jardin a été commandé pour marquer l’anniversaire du tricentenaire de la mort de la Marquise de Sévigné.

 

En contre-bas du château de Grignan où résidait Françoise Marguerite de Sévigné, fille de la Marquise, et épouse de François Adhémar de Monteil, comte de Grignan, ce jardin récent s'intègre admirablement dans le paysage de la Drôme Provençale. Mme de Sévigné y est venue en visite et elle y a passé les deux dernières années de sa vie; son tombeau se trouve dans la collégiale Saint Sauveur.

 

C'est en référence aux fameuses lettres de Mme de Sévigné destinées à la comtesse de Grignan que le dessin a été réalisé.
Des buis forment dans un médaillon ovale, en lettre calligraphiées; lettres qui composent le nom Sévigné que l'on peut lire depuis la terrasse du château. Un hommage de très bon goût, qui a été inauguré le 15 octobre 1999, jour anniversaire de la naissance de la fille de Mme de Sévigné.

 

Pour accéder à ce petit jardin, il faut suivre la rue du Tour des Remparts, à droite en sortant du Mail, puis le chemin des Adhémar. On ne manquera pas, tout le long de ces remparts d'admirer les rosiers anciens de l'Association "Grignan, Pierres et Roses Anciennes".