LA COLLEGIALE SAINT-SAUVEUR

XVIème siècle. Classée monument historique.

 

L'histoire de la collégiale Saint Sauveur est indissociable de celle du château voisin. Sa construction est directement liée à la campagne d'agrandissement et d'embellissement du vieux château médiéval, entreprise dès le début du XVIème siècle par les Adhémar. Ceci allait aboutir à la création de l'ensemble spectaculaire.

 

Vers 1530, on jugea l'édifice trop exigu pour les offices du chapitre, et on décida de le remplacer par une église plus vaste. La collégiale fut construite de 1535 à 1539 à la demande du baron Louis Adhémar pour la célébration des offices du chapitre des chanoines, contre la plate-forme rocheuse qui supporte le château. Les guerres de religions apportent leurs troubles de 1562 à 1568.

 

En 1654, Louis Adhémar, comte de Grignan, fait réédifier la façade et, vingt six ans plus tard, une terrasse est construite sur le toit de l'église. Aux environs de 1665, un orgue admirable est construit par Charles Le Royer (de Namur). Madame de Sévigné, qui s'éteignit au château de Grignan, repose dans le choeur de la collégiale.

 

A noter la tribune seigneuriale, suspendue à 15 mètres, permettant au comte de Grignan de suivre les cérémonies sans avoir à descendre du Château (dont la terrasse recouvre le toit de la collégiale).