LE CHATEAU DE GRIGNAN

Du XIIème au XVIIème siècle. Classé monument historique.

 

La première mention du château date de 1035: dans les cartulaires de l’époque il est fait état de « castellum Gradignanum ». Dès 1239, le château passe aux mains de la famille des Adhémar de Monteil qui transforment progressivement l’ancienne forteresse médiévale en une demeure de plaisance. La façade sud, dite façade François 1er, fut construite en 1545.

 

En 1559, Louis Adhémar de Monteil mourut sans enfant et son héritage passa au fils de sa soeur Blanche, mariée à Gaspard de Castellane. Gaspard était le quadrisaïeul (5ème génération) de François de Grignan, mari de Françoise-Marguerite de Sévigné, fille de la marquise. Le château connut de nombreuses turpitudes avec la révolution, et fut détruit dans sa quasi totalité en 1794.

 

En 1912, Mme Fontaine, passionnée par le château, acheta les ruines et le reconstruisit en partie. Ses héritiers le cédèrent en 1979 au Conseil Général de la Drôme, qui, depuis, parachève la restauration.

 

Le château est à présent un musée où sont organisées, tout au long de l’année, de nombreuses manifestations culturelles (concerts de musique classique, de jazz, représentations de théâtre, débats…).

 

La visite du monument, si elle n’est déjà faite, s’impose…

 

Informations complémentaires