LA GROTTE DE ROCHECOURBIERE

 

Le site de Rochecourbière est situé à quelques centaines de mètres, au sud-ouest de Grignan, en bordure du quartier des Eautagnes.

 

La grotte (un surplomb rocheux calcaire), est dissimulée dans une opulente frondaison de chênes. On y accède par un grand escalier conduisant à une vaste esplanade, bordée de bancs en pierre et abritant une fontaine rustique dont la vasque recueillait, jusqu’à ces dernières années, un mince filet d’eau cristalline s’écoulant du rocher.

 

La « jolie grotte de Rochecourbière », maintes fois mentionnée dans la correspondance de Mme de Sévigné, fut aménagée au XVIIème siècle par la comtesse de Grignan qui en fit un lieu favori de promenade, proche du château, où l’on goûtait aux bienfaits de la fraîcheur pendant les mois d’été, tout en s’adonnant aux délices de la conversation et aux plaisirs des repas champêtres. Mme de Sévigné et de nombreux visiteurs du château se souviennent avec émotion des somptueux dîners et des fêtes de Rochecourbière, où « la musique de Monseigneur », les jeux, les divertissements spirituels et galants ajoutaient encore aux bonheurs de la nature. La grotte devenue propriété du baron Salamon, maire de Grignan, fut léguée par ce dernier à la commune en 1837.

 

A noter qu'il ne s'agit pas d'une véritable grotte, mais plutôt d'un abri sous roche.